C’est la hausse de la consommation française de viande par rapport à 2014, estimée par le ministère de l’Agriculture. Cette progression est notamment dopée par les viandes blanches, dont la consommation monte depuis quarante ans. Elle atteint 1,8 million de tonnes. Depuis 2010, elle dépasse le niveau de la consommation de viande bovine et progresse de 2,4 % en moyenne annuelle.