En 2018, le chenal de Rouen verra son tirant d’eau augmenter de 1 m à l’entrée et à la sortie pour le grand trafic vrac. 200 millions d’euros sont investis dans le cadre du projet d’amélioration des accès maritimes, qui doit permettre au port d’accueillir ces navires vraquiers de nouvelle génération nécessitant un tirant d’eau plus important.