de poulet, dinde, canard ou pintade consommée en France est importée, selon l’Itavi. Si le commerce de détail n’est qu’à 13 % d’importations, l’industrie est à 68 % et la RHD à 87 %… Ce n’est donc pas la production française qui profite du dynamisme actuel de la consommation (+2,1 % par an sur 2010-2015).