C’est l’augmentation des importations espagnoles en provenance de France au premier trimestre 2017, par rapport à la même période de 2016. 88 % des 43 000 animaux importés sont des broutards légers de 160 à 300 kg. Ce dynamisme, observé depuis l’automne 2016, alimente les exportations de vif fini et le redressement du marché intérieur.