Le record des enchères de la première vente de jeunes taureaux à la station de qualification de Lanaud (Haute-Vienne), les 13 et 14 novembre, a été remporté par Obélix, qualifié RJ. Ce fils de Loustic (RJ) sur Havane, né à l’EARL Robert Le-Thiec (Morbihan), a été adjugé 12 100 € à un éleveur espagnol.

97 % des mâles RJ ont trouvé preneur, pour un prix moyen de 4 084 €. Du côté des taureaux qualifiés Espoirs, le taux de vente a atteint 64 % et la moyenne des prix s’établit à presque 3 000 €. Au total, 10 Espoirs sur 75 présentés à la vente et 12 RJ sur 66 partent à l’export.

Votre analyse du marché - Bovins de Boucherie

Le recul de l’offre s’accentue

Dans le domaine des races à viande de qualité, le commerce est très calme face au recul des ventes dans la boucherie traditionnelle, mais les faibles disponibilités se montrent favorables à la fermeté des prix. En réformes laitières, la décapitalisation commence à impacter sérieusement l’activité des industriels de la viande. La concurrence entre les abattoirs joue en faveur de la montée des prix.