Les cours du maïs progressaient en début de semaine sur le physique et Euronext pour l’échéance rapprochée de novembre, compte tenu des faibles récoltes attendues cette année en France. Une hausse qui intervient alors que les importations de maïs ukrainien risquent de se poursuivre encore à un rythme soutenu, étant donné la très belle récolte dans ce pays.

Aux États-Unis, les prévisions météo annoncent des conditions favorables pour les maïs, avec une hausse des températures et de possibles pluies. Les interrogations sur le rendement demeurent : 55 % des maïs sont jugés dans un état « bon à excellent », soit une dégradation de 3 points par rapport à la semaine précédente.

Votre analyse quotidienne du marché - Céréales

Le blé recule dans un marché très volatil

Les prix du blé étaient en baisse jeudi 27 janvier 2022 en fin d’après-midi sur le marché européen, en l’absence de nouvelle escalade dans la crise russo-ukrainienne.