Les cours évoluaient peu en début de semaine. Selon l’AGPM, « du fait des niveaux de prix élevés en mer Noire, et malgré des prix au plus haut depuis 2014, l’origine française devrait rester compétitive dans les prochains mois sur le marché européen et notamment en Espagne, son premier débouché. » L’Ukraine a mis en place un quota de 24 Mt pour ses exportations de maïs, une mesure exigée par les éleveurs afin de contenir l’envolée des prix domestiques du maïs et alors que plus de 10 Mt, sur les 29,5 Mt produites, ont déjà été exportées entre septembre et janvier. Selon l’AGPM, le niveau du quota rend celui-ci « symbolique », car il correspond à l’évaluation du disponible exportable du pays par l’USDA en janvier.

Votre analyse quotidienne du marché - Céréales

Blé et maïs indécis, à l’image du marché

Les prix du blé et du maïs restaient hésitants mardi 21 septembre 2021 à la mi-journée sur le marché européen, après une baisse générale la veille dans un marché attentif à la situation en Chine et aux perspectives de récoltes.