Les cours du maïs ont augmenté fortement en début de semaine sur les marchés français, européens et mondiaux. « Les fonds non commerciaux entretiennent la hausse des dernières semaines, avec une position nette longue (acheteuse) record de près de 350 000 lots, explique l’Association générale des producteurs de maïs. Cette position s’explique par la crainte d’un accident de production en Amérique du Sud et par l’attente d’achats chinois massifs en 2021. »

En Argentine, les producteurs continuent de manifester leur mécontentement, en faisant de la rétention à la vente, ce malgré l’assouplissement des règles d’exportation de maïs limitées à 30 000 tonnes par jour.

Votre analyse quotidienne du marché - Céréales

Blé en recul

Les prix du blé reculaient, le lundi 26 juillet 2021 en fin d’après-midi, à la faveur de la progression des moissons et de l’embellie météo en Amérique du Nord.