Le Royaume-Uni (RU) est un gros marché pour le maïs doux, notamment celui qui est produit dans le sud-ouest de la France. N’étant pas producteur, il importe tout ce qu’il consomme. Cela représente pas moins de 15 % du marché de l’Union européenne (UE) en consommation, soit 100 000 tonnes (demi-brutes pour conserves). L’approvisionnement du RU provient à 80 % de l’UE (à 40 % de la France). Le reste...
Contenu réservé aux abonnés de La France Agricole
pour vous connecter et poursuivre la lecture
26%

Vous avez parcouru 26% de l'article

Poursuivez la lecture de cet article
en profitant d’1 mois de découverte à La France Agricole
(Offre sans engagement, réservée aux personnes non abonnées)
  • > Accédez à tous les articles
  • > Recevez les 2 newsletters
  • > Recevez 4 numéros chez vous
J'en profite !