En février 2019, l’interprofession des légumes secs avait signalé une baisse des prix sur le marché de la lentille, conséquence d’une production trop importante. Après la petite récolte 2020, « les excédents se sont résorbés, et nous sommes revenus à une situation normale », estime Alexandre Cherki, président de la Fédération nationale des légumes secs. Il explique que la lentille est un « petit marché, très sensible aux fluctuations de récolte ».