« Le prix de la graine de tournesol connaît une tendance haussière marquée depuis quelques mois. Cela s’explique par une trituration record en Europe, face à une récolte 2018 qui a été pénalisée par de mauvais rendements. Les prix français sont restés bas en début de campagne en raison de la pression de la grosse récolte mer Noire, mais l’épuisement des stocks européens les a fait décoller depuis février. Le rebond a aussi été favorisé par le renchérissement du tournesol en mer Noire du fait de la hausse de la demande industrielle locale. Autre raison : l’accroissement de la demande turque, dû à l’ouverture en janvier d’un quota à droit nul pour les importations de graines dans ce pays.

En France, la hausse des prix est très forte pour le tournesol oléique, avec un prix rendu Saint-Nazaire de 512,5 €/t, contre 355 €/t l’an passé à la même époque. La demande européenne en graines reste soutenue par la croissance structurelle de la demande en huile de tournesol oléique, alors que les disponibilités locales se réduisent. Ce contexte conduit à une prime historiquement élevée pour l’oléique face au standard, autour de 180 €/t (40 €/t en 2018). Il n’est pas certain que les tarifs se maintiennent au niveau actuel en 2019-2020, car les surfaces vont augmenter sous l’effet des prix et de la baisse de la sole de colza, et les rendements, s’ils retrouvent un niveau tendanciel, seront meilleurs qu’en 2018. »

Votre analyse quotidienne du marché - Oléagineux

Le colza toujours dans le vert avant un rapport américain

Les prix du colza poursuivaient mercredi 12 mai 2021 après-midi leur progression, dans un contexte toujours tendu pour cette culture en France et pour les huiles en général, à quelques heures de la publication d’un rapport mensuel du ministère américain de l’Agriculture.