C’est le cours moyen du lapin vif en France pour les quarante-quatre premières semaines de 2018, en hausse de 6 % par rapport à l’an passé. Toutefois, « entre janvier et novembre, l‘indice de coût de l’aliment progresse de 4,3 % par rapport à 2017, en lien avec le recul des stocks mondiaux de céréales », souligne l’Institut technique de l’aviculture (Itavi).