Fortes chaleurs et faibles précipitations ont eu raison du dynamisme de la production dans les principaux bassins exportateurs mondiaux. À commencer par l’Union européenne (UE à 28), où les pays nordiques ont subi de plein fouet le manque d’eau.
Contenu réservé aux abonnés de La France Agricole
pour vous connecter et poursuivre la lecture
21%

Vous avez parcouru 21% de l'article

Poursuivez la lecture de cet article
en profitant d’1 mois de découverte à La France Agricole
(Offre sans engagement, réservée aux personnes non abonnées)
  • > Accédez à tous les articles
  • > Recevez les 2 newsletters
  • > Recevez 4 numéros chez vous
J'en profite !