Selon le dernier bulletin mensuel de prévision de la Commission européenne, les céréales d’hiver n’ont acquis que peu de tolérance au gel dans la région méditerranéenne, le nord et l’ouest de la France, les îles Britanniques, le nord de l’Allemagne, le Danemark, et le Benelux. En l’absence de couverture neigeuse, le blé ne résisterait pas à des épisodes de gel avec des températures en dessous de - 12 °C. En revanche, la tolérance au froid est beaucoup plus avancée, voire totale, dans les pays d’Europe de l’Est, notamment en Ukraine, en Russie et en Pologne.

Jusqu’à présent, les dégâts de gel dans l’UE sont rares.