Alors que la saison s’achève pour la courgette, les pêches et les nectarines, le marché de la pomme est encore peu dynamique. En melon, les prix reviennent à des niveaux comparables à ceux des années précédentes grâce à une baisse des stocks. Au contraire, la tomate est à la hausse.