La météo fraîche a eu un impact négatif sur la consommation de concombres et tomates, au profit des produits d’hiver, comme le chou-fleur et l’endive. Cette tendance devrait cependant s’inverser avec le retour du soleil, et l’approvisionnement plus important des GMS en produits de saison.