Si la demande en chou-fleur a tendance à reculer, les prix connaissent une forte hausse ces derniers jours, en raison du déclin conséquent de la production bretonne. Le marché des produits de saison présente une meilleure activité : la demande s’est ravivée quand l’offre reste mesurée.