Les cours de l’endive sont au plus haut, face à une offre insuffisante pour répondre à la demande de la filière. La pomme est pénalisée par une concurrence interrégionale. Par ailleurs, le mauvais temps entraîne une baisse de fréquentation des marchés qui pèse sur les ventes. Le marché du raisin est marginal, et celui de la pomme de terre stable.