Si, en juillet, le marché a manqué d’entrain, il devrait se réactiver les prochains jours, à l’approche de la rentrée. Les offres de concombres et de tomates commencent toutefois à décliner, remplacées notamment par les carottes et les pommes. Pour ces dernières, le grossissement des fruits est en avance de dix jours par rapport à 2019.