Alors que les échanges mondiaux de farine de blé tendre atteignent des niveaux records (17 Mt en 2016-2017), les exportations françaises sont toujours au ralenti. Elles s’établissent à 330 000 t en 2017-2018 (145 000 t vers les pays de l’UE, 155 000 t vers les pays tiers, et 30 000 t en aide alimentaire), contre 459 000 t en 2016-2017. La tendance s’observe depuis plusieurs années ...
Contenu réservé aux abonnés de La France Agricole
pour vous connecter et poursuivre la lecture
29%

Vous avez parcouru 29% de l'article

Poursuivez la lecture de cet article
en profitant d’1 mois de découverte à La France Agricole
(Offre sans engagement, réservée aux personnes non abonnées)
  • > Accédez à tous les articles
  • > Recevez les 2 newsletters
  • > Recevez 4 numéros chez vous
J'en profite !