Les prix du colza ont grimpé la semaine passée, sur le marché à terme comme sur le physique, « soutenus par les très faibles disponibilités sur le marché mondial, avec l’effondrement de la récolte canadienne de canola », a commenté Tallage. L’augmentation des coûts de l’énergie et des huiles sont aussi des facteurs de soutien des prix, qui se sont toutefois un peu repliés en fin de semaine dernière, dans le sillage des huiles. Le cours du pétrole était également en léger retrait. Les premiers échos de moisson de canola en Australie rapportent de bons rendements mais la récolte ne suffirait pas à compenser les pertes subies au Canada, selon Tallage.

Votre analyse quotidienne du marché - Oléagineux

Le colza cède du terrain

Le colza clôturait en baisse hier et s’ouvrait en baisse également sur Euronext le 25 mai 2022 au matin. Il « évolue globalement dans un range relativement étroit depuis quelques semaines », note toutefois Agritel.