Quelques mois après l’arrivée du premier envoi de viande bovine française en Chine, une soirée a été organisée à l’ambassade de France à Pékin, le 16 janvier. L’objectif était de « remercier les partenaires chinois, de renforcer les coopérations franco-chinoises, et de faire connaître les atouts de la viande bovine française », présente Interbev. Seuls deux sites d’abattage ont reçu leur agrément d’exportation : Elivia, au Lion-d’Angers (Maine-et-Loire) et Bigard, à Feignies (Nord). Les agréments de SVA, Puigrenier et Sicarev sont en cours.