D’après l’enquête menée par un consortium de médias internationaux, publiée le 27 juillet, le numéro un mondial de la viande, JBS, « blanchit » du bétail issu de zones déboisées illégalement. Entre juin 2018 et août 2019, au moins 7 000 animaux auraient ainsi été déplacés d’une ferme sous embargo (Estrela do Aripuana) vers une ferme...
Contenu réservé aux abonnés de La France Agricole
pour vous connecter et poursuivre la lecture
90%

Vous avez parcouru 90% de l'article

Poursuivez la lecture de cet article
en profitant d’1 mois de découverte à La France Agricole
(Offre sans engagement, réservée aux personnes non abonnées)
  • > Accédez à tous les articles
  • > Recevez les 2 newsletters
  • > Recevez 4 numéros chez vous
J'en profite !