C’est, en têtes, le recul des abattages français de bovins en février 2019, par rapport à février 2018, selon le ministère de l’Agriculture. En poids, ils se replient de 4,6 %. « Avec près de 77 000 têtes, les abattages de vaches laitières sont en repli de 5,2 % sur un an. Ceux de vaches allaitantes reculent plus nettement. Ils sont inférieurs de 6,5 % au niveau élevé de 2018 », précise l’Agreste.