En novembre 2020, les abattages totaux de bovins en France ont reculé de 4,2 % en nombre de têtes, par rapport à 2019, d’après l’Agreste.

Ce repli concerne principalement les gros bovins femelles et les veaux de boucherie. Les abattages de vaches allaitantes ont chuté de plus de 10 %. La baisse est de 3,8 % pour les génisses, de 5,8 % pour les vaches laitières et de près de 5 % pour les veaux.

Votre analyse du marché - Bovins de Boucherie

Le commerce reste actif

En femelles, la semaine à venir ne devrait pas annoncer de grands changements. La dynamique commerciale est quelque peu refroidie par les inquiétudes portées sur la situation sanitaire, même si l’ensemble des opérateurs espère que la période festive sera préservée. En jeunes bovins, l’offre reste limitée alors qu’une période importante d’abattage se dessine pour la préparation des fêtes de fin d’année en Italie.