Si les cours progressaient sur le physique en début de semaine, ils reculaient sur Euronext, après avoir atteint des seuils de prix symboliques en fin de semaine dernière proches de 188 voire 190 €/t selon les échéances.

Agritel évoque une tentative du marché américain de « casser » à la baisse des seuils de prix.

Autre facteur de diminution des cours, la confirmation d’un rebond spectaculaire de la récolte de blé australienne de 20 % par rapport à une année 2019 certes calamiteuse, selon des données prévisionnelles publiées mardi par le ministère de l’Agriculture.

Votre analyse quotidienne du marché - Céréales

Blé et maïs progressent sur Euronext

Les marchés restent néanmoins volatils du fait de la situation géopolitique en mer Noire.