En début de semaine, les cours des céréales évoluaient légèrement à la hausse sur Euronext, « mais les opérateurs affichaient la plus grande prudence avant le rapport USDA [le 10 novembre N.D.L.R.] », indiquait Agritel, selon qui le Pakistan aurait acheté 320 00 t de blé meunier dont une partie « probablement origine France, confirmant sa compétitivité sur la scène internationale. » Par ailleurs, le conflit politique entre la Chine et l’Australie impacte les cours du blé origine australienne, qui « deviennent les plus compétitifs au monde ». « Cela s’accompagne aussi d’une récolte attendue en nette hausse par rapport aux dernières années, autour de 30 Mt », poursuivait Agritel. Le 6 novembre, les exportations européennes s’élèvent à 7,84 Mt, soit une baisse de 24 % sur un an.

Votre analyse quotidienne du marché - Céréales

Blé et maïs indécis, à l’image du marché

Les prix du blé et du maïs restaient hésitants mardi 21 septembre 2021 à la mi-journée sur le marché européen, après une baisse générale la veille dans un marché attentif à la situation en Chine et aux perspectives de récoltes.