C’est, selon les dernières estimations du ministère de l’Agriculture, la chute de production que subirait le blé dur en un an (- 25,1 % par rapport à 2015-2019). Si les surfaces étaient en légère progression, le rendement aurait régressé de 10,2 q/ha à 53,4 q/ha, en dessous de la moyenne quinquennale qui s’établit à 54,3 q/ha.
Contenu réservé aux abonnés de La France Agricole
pour vous connecter et poursuivre la lecture
100%

Vous avez parcouru 100% de l'article

Poursuivez la lecture de cet article
en profitant d’1 mois de découverte à La France Agricole
(Offre sans engagement, réservée aux personnes non abonnées)
  • > Accédez à tous les articles
  • > Recevez les 2 newsletters
  • > Recevez 4 numéros chez vous
J'en profite !
Votre analyse quotidienne du marché - Céréales

Petit rebond du blé, la demande est toujours là

Les prix du blé connaissaient un petit rebond, vendredi 23 octobre 2020 à la mi-journée, à la faveur d’une demande qui repartait de plus belle en Afrique du Nord.