La qualité technologique du blé dur français est au rendez-vous. En effet, les teneurs moyennes en protéines sont comprises entre 13 et 14,5 % (le Centre et le Poitou-Charentes représentent à eux deux 50 % de la collecte). « Les valeurs les plus faibles concernent les bassins Sud-Ouest et Ouest Océan, où la concentration des protéines a été diluée par les rendements élevés. Les valeurs sont satisfaisantes à bonnes dans le Sud-Est, voire très bonnes dans le Centre », explique Arvalis.

Les poids spécifiques sont élevés et homogènes, avec des moyennes régionales supérieures à 80 kg/hl. « La qualité est bonne, signalait Philippe Heusele, secrétaire général de l’AGPB, le 20 août. Les blés durs jaunes plaisent aux pastiers italiens et français. »

Votre analyse quotidienne du marché - Céréales

Le blé en petite hausse à l’approche d’un week-end arrosé

Les prix du blé progressaient légèrement, vendredi 23 juillet 2021 dans l’après-midi, sur fond de météo fluctuante qui complique les moissons et abaisse la qualité de la production.