Stables sur le marché physique, les cours du blé reculaient en début de semaine sur Euronext, après la révision en légère baisse de la production nationale par le ministère de l’Agriculture. Estimée en août à 29,7 Mt, la récolte française est désormais évaluée à 29,5 Mt (- 25,5 % par rapport à 2019 et - 16,5 % par rapport à la moyenne 2015-2019). Le recul dépasse donc 10 Mt sur un an. En ce qui concerne les exportations, la France a pris le leadership en Europe, devant la Roumanie, avec un cumul à ce stade de 1,16 Mt, selon les chiffres de Bruxelles. Le rapport mensuel publié le 11 septembre par le ministère américain de l’Agriculture a légèrement revu à la hausse la production mondiale de blé tendre de 4,5 Mt à 770,5 Mt, grâce au Canada et à l’Australie, notamment.

Votre analyse quotidienne du marché - Céréales

Le blé poursuit sur sa lancée, conditions de culture et de récolte tendues

Les prix du blé grimpaient encore, vendredi 30 juillet 2021 à la mi-journée, dans un marché focalisé sur les bulletins météo des deux côtés de l’Atlantique, entre intempéries en Europe et sécheresse en Amérique du Nord.