Les prix des blés français ont chuté la semaine dernière sur le marché physique. « L’effondrement des prix russes et les bonnes perspectives de production mondiale 2021 en blé expliquent ce mouvement », rapporte Tallage, le 26 mars. Sur Euronext, Agritel notait en début de semaine un « nouveau net repli des cours du blé, essentiellement en récolte 2020, dans le sillage des cours sur le bassin mer Noire qui chutent brutalement. » L’Algérie a profité de ce recul pour lancer un appel d’offres pour un chargement mai. « La compétition sur cette destination devrait être rude, notamment face à nos partenaires européens », prévoit Agritel.

Votre analyse quotidienne du marché - Céréales

Le blé passe la barre des 280 euros la tonne

Les prix du blé continuaient de grimper ce lundi 25 octobre 2021 après-midi sur le marché européen Euronext, passant la barre des 280 euros la tonne à brève échéance. Ils sont portés par la forte demande internationale et la flambée des coûts de l’énergie.