Malgré la hausse des prix de la semaine dernière (demande forte des pays importateurs et prises d’options d’achats des fonds de pensions nord-américains), « la compétitivité du tourteau de soja face aux céréales se maintient », a indiqué le cabinet Tallage. Pour la campagne 2021-2022, la production et la consommation de tourteau de soja sont prévues en hausse, « grâce à une bonne disponibilité de fèves de soja » et une activité de trituration soutenue aux États-Unis (5 millions de tonnes de soja trituré au mois d’octobre). En Europe, la priorité est donnée à la trituration du colza européen au regard de ses marges industrielles.