Le contrôle à mi-parcours permet de dresser un premier bilan au terme de la deuxième année d’installation. Celui de fin de plan d’entreprise (PE) apprécie, quant à lui, la bonne mise en œuvre des engagements pris par le jeune à son installation et conditionne le versement du solde de sa dotation jeune agriculteur (DJA). Publiée par le ministère de l’Agriculture, l’instruction technique encadre les jeunes agriculteurs...
Contenu réservé aux abonnés de La France Agricole
pour vous connecter et poursuivre la lecture
13%

Vous avez parcouru 13% de l'article

Poursuivez la lecture de cet article
en profitant d’1 mois de découverte à La France Agricole
(Offre sans engagement, réservée aux personnes non abonnées)
  • > Accédez à tous les articles
  • > Recevez les 2 newsletters
  • > Recevez 4 numéros chez vous
J'en profite !