Avec le développement des solutions internes pour les moteurs, Lindner est l'un des derniers tractoristes à utiliser un bloc Perkins pour ses tracteurs de haut de gamme Geotrac.

Le 84ep est le premier de la gamme à recevoir un moteur conforme à la norme Tier 4 interim. Ce bloc de quatre cylindres, de 3,4 litres de cylindrée développe 95 ch pour un couple de 395 Nm.

L'injection est réalisée par une rampe common-rail et le ventilateur viscostatique ne s'enclenche qu'en cas de besoin.

Régénération toutes les 30 à 50 heures

Pour se mettre en conformité avec les normes antipollution Tier 4 interim, Lindner a opté pour le filtre à particules. Il n'est donc pas nécessaire d'ajouter de l'AdBlue pour alimenter un catalyseur SCR. En revanche, il faudra reconditionner le filtre toutes les 3.000 heures.

Quant à la régénération automatique, elle a lieu toutes les 30 à 50 heures. L'intervalle entre deux régénérations dépend de l'utilisation du moteur et de sa sollicitation : plus la charge du moteur est importante, plus l'intervalle entre deux régénérations sera grand.

Durant ce processus, le chauffeur peut continuer à travailler normalement. Un voyant au tableau de bord lui indique que la régénération est en cours.

Comme cette opération génère plus de gaz d'échappement qu'une utilisation normale, il est possible de bloquer le cycle ou de l'interrompre momentanément pour travailler dans un bâtiment.

Un limiteur de régime

Parmi les autres évolutions liées à l'arrivée de la nouvelle motorisation, on note la présence d'un limiteur de régime. Le chauffeur programme une valeur à ne pas dépasser. La plage programmable se situe entre 1.200 et 2.300 tr/min.

Enfin, le Geotrac 84ep est doté d'un accélérateur à main électronique et offre la possibilité de mémoriser deux régimes moteur, par exemple pour gagner du temps dans les fourrières. Cette solution est proposée en standard.

Fiche technique

• Puissance : 95 ch.• Cylindrée : 3,4 litres.• Couple : 395 Nm.• Système de dépollution : filtre à particules.• Intervalles d'entretien : 30 à 50 heures entre deux régénérations, 3.000 pour un reconditionnement du filtre.

Corinne Le Gall