Depuis l'entrée en vigueur des normes antipollution, l'innovation dans le domaine du tracteur suit l'application d'un norme. Maintenant que les plus petites puissances sont passées à la norme Tier 4 interim, c'est à nouveau le tour des engins de forte puissance qui doivent atteindre les seuils d'émission (NOx et particules) imposés par la norme Tier 4 final.
Contenu réservé aux abonnés de La France Agricole
pour vous connecter et poursuivre la lecture
3%

Vous avez parcouru 3% de l'article

Poursuivez la lecture de cet article
en profitant d’1 mois de découverte à La France Agricole
(Offre sans engagement, réservée aux personnes non abonnées)
  • > Accédez à tous les articles
  • > Recevez les 2 newsletters
  • > Recevez 4 numéros chez vous
J'en profite !