Dans le domaine du travail du sol et du semis, l'édition de 2013 d'Agritechnica sera marquée par de gros compléments de gamme chez des constructeurs ayant pignon sur rue. Attention, il ne s'agit pas d'ajouter un outil de 3,5 mètres à une série qui compte déjà des modèles de 3 et 4 mètres, mais bien de se lancer dans une nouvelle catégorie de produits.

Ainsi, Amazone présente une charrue et renoue avec le passé de sa filiale BBG. De son côté, le spécialiste du déchaumeur à dent Köckerling se lance dans les appareils à disques, en visant tout de suite le haut de gamme. Dans les deux cas, l'objectif clairement affiché est de combler un vide dans le catalogue, pour couper l'envie au concessionnaire d'aller voir chez le concurrent.

Car la réalité du terrain est bien là : le meilleur produit du monde ne sera pas vendu sans un réseau de distribution performant. Et avec la multiplication des marques venues d'Europe centrale et orientale, d'Asie et d'Amérique, les parcs des concessionnaires deviennent très convoités.

C'est d'ailleurs cette concurrence pour le réseau qui conduit la plupart des acteurs du secteur du travail du sol à proposer des strip-tillers, même si le marché européen est encore anecdotique. Pas question de laisser à un concurrent la possibilité de mettre le pied dans la porte et de s'implanter chez un distributeur!

L'autre préoccupation du moment est le respect du PTAC et de la charge sur les essieux, avec des outils portés dont le poids augmente de façon exponentielle. Ainsi, les combinés de semis portés de 6 mètres font souvent circuler le chauffeur dans l'illégalité.

Pour pallier ce problème, plusieurs constructeurs comme Kuhn et Lemken proposent des chariots de transport amovibles ou intégrés. Encore faut-il que le chauffeur prenne la peine de les mettre en place avant de prendre la route.

Corinne Le Gall

Lire également :

Minisommaire

  • Amazone : de la grande largeur sur le Cenius
  • Amazone : la troisième génération de Cirrus prend le pouvoir
  • Amazone : XTill, un strip-siller signé Vogelsang
  • Amazone : VarioTrail, un véhicule porteur pour les semoirs
  • Becker : entraînement électrique du fertiliseur Aeromat
  • Grimme : assistance au guidage pour les planteurs
  • Horsch : semis monograine de céréales
  • Horsch : un Joker à grands disques
  • Horsch : Focus TD, strip-till intégré au semoir
  • Joskin : la herse à prairies Renova entièrement revue
  • Köckerling : déchaumeur à disques indépendants Rebell
  • Köckerling : semoir à disques Vitu
  • Kongskilde : un cultivateur Germinator traîné
  • Kuhn : un chariot de transport sur le CSC
  • Kuhn : Vari-Leader, une charrue monoroue à largeur variable
  • Kuhn : Performer, un finisher pour grosses structures
  • Kuhn : une trémie TT traînée
  • Kverneland : combiné rapide U-Drill
  • Kverneland : changement rapide Knock-On
  • Kverneland : une version plus légère en Qualidisc
  • Kverneland : appareil modulaire Kultistrip
  • Kverneland : rouleau antibourrage Actiflex
  • Kverneland : un Optima à écartement variable
  • Lemken : évolution du système de report de charge sur le Karat
  • Lemken : le jalonnage automatique par GPS
  • Lemken : une solution pour les outils portés lourds
  • Lemken : une Zirkon à conception modulaire
  • Maschio-Gaspardo : charrue repliable Lelio
  • Maschio-Gaspardo : préparateur de lit de semences Sandokan
  • Pöttinger : distribution indépendante du régime du moteur
  • Pöttinger : un semoir universel
  • Pöttinger : Fox, la préparation pour sols légers
  • Pöttinger : Terradisc Multiline, combiné de semis
  • Väderstad : des disques plus agressifs sur le Rapid
  • Väderstad : un Tempo à châssis fixe
  • Vogel & Noot : quatre rangées de dents sur le TerraMaxx
  • Vogel&Noot : un semoir mécanique ProfiDrill
  • Vogel & Noot : des dents droites sur le TerraDig
  • Vogel & Noot : une herse rotative Terramat repliable

AMAZONE

De la grande largeur sur le Cenius

Amazone décline sa gamme Cenius en version grande largeur, avec le 6003-2TX et le 7003-2TX travaillant respectivement sur 6 et 7 mètres. Grand frère des Cenius portés et traînés T, le TX peut être utilisé de façon polyvalente comme un cultivateur universel, jusqu'à une profondeur de travail de 30 cm. Le travail est assuré par quatre rangées de dents C-Mix disposant d'un interdent de 28 cm et d'une hauteur sous châssis de 80 cm. Cette dernière caractéristique permet de travailler en présence d'importants débris végétaux. Le timon intègre en standard un relevage hydraulique et un système de report de charge est disponible en option. Une fois activé, ce dispositif reporte une partie du poids de la machine sur l'essieu arrière du tracteur. Amazone annonce pouvoir reporter jusqu'à 1 500 kg à la profondeur de travail maximale. La sécurité des dents est assurée par des ressorts. Le réglage de la profondeur est hydraulique. Pour les dents, Amazone offre tout un éventail de solutions, depuis le soc à ailettes jusqu'au soc à pattes d'oie.

Retour au minisommaire

AMAZONE

La troisième génération de Cirrus prend le pouvoir

Amazone fait évoluer son semoir Cirrus en le faisant passer de la version 02 à la version 03 pour la campagne de 2014. La gamme Cirrus 03 comprendra dans un premier temps trois modèles fixes dans des largeurs de travail de 3, 3,5 et 4 m et un modèle repliable de 6 m. La capacité de trémie est de 3.600 l sur les modèles standards et peut monter à 4.000 l sur les versions à double trémie équipées pour incorporer de l'engrais. L'innovation la plus marquante par rapport à la version Cirrus 02 est l'arrivée de pneus Matrix capables de rouler à 40 km/h sur la route. L'homologation est en préparation. De dimension 400/55 R 17,5, ces pneus ont un diamètre de 880 mm pour une largeur de 410 mm. Ils disposent d'une structure radiale avec une armature en acier sur la bande de roulement et fonctionnent à une pression de 3,5 bars. Sur les terres peu fragiles, ces pneus radiaux peuvent être remplacés par des carcasses diagonales en 15.0/55-17. La distribution est entraînée par le circuit hydraulique. Du côté des organes de semis, Amazone fait confiance à ses disques RoTec qui deviennent des RoTec Pro sur le Cirrus 03. Ils intègrent notamment une fixation plus robuste ainsi qu'un guidage de la semence vers le sillon retravaillé.

Retour au minisommaire

AMAZONE

XTill, un strip-tiller signé Vogelsang

Comme ses concurrents, Amazone cède aux sirènes du strip-till, avec son appareil XTill. Cependant, le constructeur allemand a préféré nouer un partenariat avec Vogelsang, plutôt que de développer sa propre machine. Le XTill Vogelsang est sur le marché depuis plusieurs années déjà. Il est, pour le moment, disponible pour un écartement de 75 cm, mais une version de 45 cm est à l'étude. Le constructeur insiste sur la nécessité de réserver cette technique à des situations particulières. Il sera présenté l'an prochain en association avec le VarioTrail 3000, interface de semis d'Amazone.

Retour au minisommaire

AMAZONE

VarioTrail, un véhicule porteur pour les semoirs

Amazone s'appuie sur la similitude de certains de ses semoirs comme l'EDX 6000-TC et le Citan 6000 pour proposer une interface permettant de changer d'outil de mise en terre sans changer de trémie. Le Vario-Trail 3000 joue ce rôle d'interface avec sa trémie de 3.000 litres et son chariot de transport. Les deux châssis arrière pour le semoir monograine EDX et le semoir à céréales Citan sont proposés en 6 mètres. Pour l'agriculteur, il suffit de fixer le bon châssis arrière au Vario-Trail grâce à un système d'attelage classique. Ce dispositif permet d'embarquer une trémie supplémentaire, par exemple pour réaliser de la fertilisation localisée. Pour la prochaine campagne, le constructeur envisage d'associer son strip-tiller XTill-VT à cette interface.

Retour au minisommaire

BECKER

Entraînement électrique du fertiliseur Aeromat

Becker est la division semoirs de Kongskilde. Lors d'Agritechnica, il dévoilera sa nouvelle mouture de l'Aeromat, le HKP 8 DTE dont le surnom annoncé sera « E-motion ». Avec une telle appellation, on peut se douter que Becker fait appel à de l'entraînement électrique. Mais l'originalité de l'Aeromat, c'est d'utiliser le moteur électrique pour entraîner la distribution du fertiliseur. Ainsi équipé, le Becker distribue très précisément l'engrais et la dose peut être gérée en temps réel depuis la cabine, sans s'arrêter. Becker apporte d'autres améliorations sur son semoir monograine, comme de nouvelles poignées de réglage de la profondeur de semis et la mise en place d'une roulette de rappui de 230 mm de diamètre pour intensifier le contact entre la graine et le sol. A l'avant, un chasse-mottes en étoiles de 260 mm de diamètre peut être installé pour semer en présence de résidus et sur sols peu préparés. Enfin, le disque-coutre chargé de déposer l'engrais dispose d'un nouveau ressort de rappel. Côté design, Becker veut réserver la surprise jusqu'à l'ouverture des portes d'Agritechnica. Les seules photos disponibles de l'engin le présentent pour le moment dans une tenue de camouflage.

Retour au minisommaire

Grimme

Assistance au guidage pour les planteurs

Grimme lance le RowRunner, un dispositif d'assistance au guidage qui maintient le tracteur dans les traces lors de la récolte de pommes de terre ou de la plantation. Basé sur le principe du TIM (gestion du tracteur par l'outil), le Row Runner permet à la machine traînée de maintenir le tracteur entre les buttes. Un palpeur mécanique placé à l'avant détecte les contours de la butte ou du rang. Les signaux qu'il envoie à l'ordinateur de bord lui permettent de corriger les signaux GPS reçu par la machine. L'outil prend alors le contrôle de la direction du tracteur au moyen d'un moteur électrique ou directement sur l'orbitrol.

Retour au minisommaire

HORSCH

Semis monograine de céréales

La technique du semis graine par graine des céréales n'est pas nouvelle puisqu'Herriau a construit sa réputation dessus il y a près de 20 ans. Horsch se lance à son tour dans la technique, mais sans reprendre le système de dosage du constructeur picard. Il s'appuie en effet sur son semoir Pronto qu'il adapte au semis monograine de petites graines de céréales et de colza. Pour ce faire, en plus du dosage central en sortie de trémie, le constructeur bavarois a ajouté un doseur individuel à chaque tube de descente, juste au-dessus des disques de semis. Dans le doseur, le flux de semences est distribué graine par graine dans la descente. Les grains sont d'abord accélérés puis projetés vers l'extérieur du disque de dosage où est réalisée la sélection des graines. Celles non sélectionnées reviennent au point de départ et effectuent une nouvelle rotation dans le doseur. Cette recirculation permet de compenser d'éventuels manques ou accumulations dans le système de distribution volumétrique. En cabine, le terminal de bord pilote simultanément le dosage centralisé et le dosage monograine. De son côté, le chauffeur se contente d'indiquer le nombre de grains au m² et le poids de mille grains. L'ordinateur se charge ensuite d'adapter la rotation du disque doseur.

Retour au minisommaire

HORSCH

Un Joker à grands disques

Le constucteur bavarois propose son déchaumeur indépendant en version à grands disques. Ce Joker CT reçoit désormais des éléments de 52 cm, contre 46 sur la version précédente. Il se décline en différentes largeurs de 3 à 6 mètres, toujours en version portée. L'augmentation de la taille des disques permet d'augmenter l'intensité du travail, d'une part, et d'apporter un plus grand dégagement sous bâti, d'autre part. Le châssis a été reconfiguré et la visibilité sur les pièces travaillantes depuis le poste de conduite est nettement améliorée. Néanmoins, le poids de l'engin n'a pas changé et il suffit toujours de 90 ch pour entraîner la version 3 mètres, selon Horsch. Comme sur la version précédente, les disques sont suspendus par paires au moyen de quatre boudins élastomères. Afin d'augmenter la plage d'utilisation, Horsch propose six rouleaux différents : le célèbre RollFlex à lame flexible, un packer à pneus, un packer RollCut, un FarmFlex, un packer à billes d'acier et enfin un rouleau barre pour les terres faciles. La profondeur de travail se règle manuellement, avec un système de cales. En option, le Joker CT peut recevoir le réglage hydraulique de la profondeur. Les versions 3 et 3,5 mètres sont combinables avec l'ameublisseur Mono TG.

Retour au minisommaire

HORSCH

Focus TD, strip-till intégré au semoir

Horsch se lance dans le strip-till en adoptant une démarche originale, celle de l'appareil intégré à un semoir. Le Focus TD se décline en 4 et 6 mètres de large. Sa longueur a été ramenée à 9,56 mètres, soit 1,2 mètre de moins que pour la version précédente, ce qui améliore sa maniabilité. Point central de ce semoir strip-tiller, les dents TerraGrip peuvent être remplacées rapidement par deux rangées de disques indépendants pour qui veut travailler de façon plus conventionnelle. Ce changement s'effectue à partir de quatre points d'ancrage sur le bâti.

Retour au minisommaire

JOSKIN

La herse à prairies Renova entièrement revue

Joskin complète son offre de herses rénovatrices de prairies avec la Renova. Cet engin se décline en quatre largeurs : 2,4, 4, 5 et 6 mètres. Elle combine quatre rangées de dents montées de part et d'autre de deux lames ébouseuses. Les dents flexibles servent à scarifier la prairie, tandis que les lames nivellent le sol tout en répartissant les bouses et détruisant les mottes de terre créées par les galeries des taupes.Quatre roues de jauge montées à l'avant compensent les dénivelés du sol. Le troisième point oscillant permet au châssis de s'adapter au relief. La profondeur de travail se règle en un seul point. La Renova est construite en acier. Le châssis, les lames niveleuses et les lames ébouseuses sont galvanisées. La machine ne nécessite pas d'entretien, si ce n'est le graissage de l'articulation de repliage.

Retour au minisommaire 

KÖCKERLING

Déchaumeur à disques indépendants Rebell

Spécialiste des outils à dents, Köckerling se lance cette année dans le déchaumeur à disques indépendants avec le Rebell. Disponible pour le moment uniquement en version 6 m semi-portée, le Rebell est conçu pour incorporer de grandes quantités de matière. Il est doté de disques de 620 mm de diamètre. la suspension de chaque élément est assurée par une lame de ressort coudée vers l'arrière. Le contrôle hydraulique de la profondeur est proposé en standard et réalisé par deux roues tandem placées à l'avant de la machine. Un rouleau tandem STS de 620 mm de diamètre termine le travail à l'arrière. Le Rebell dispose d'un essieu de transport placé derrière le rouleau. Sa profondeur de travail maximale est de 18 cm.

Retour au minisommaire 

KÖCKERLING

Semoir à disques Vitu

Dans la lignée du lancement du déchaumeur à disques, Köckerling lance un semoir à disques, le Vitu. Décliné pour le moment en version 6 mètres semi-porté, l'outil est le premier semoir à disques de la marque. A l'avant, le Vitu est équipé de rangées de disques indépendants qui préparent le sol. Derrière cette herse à disques compacte, Köckerling a disposé des coutres chargés de déposer les granulés d'engrais entre les rangs de semis. Afin de rappuyer l'engrais et de niveler le sol, une rangée de pneumatiques prend place derrière les coutres. Leur particularité réside dans leur montage en quinconce, qui évite les bourrages et le matraquage dans les sols légers. Ces pneumatiques servent pour le transport sur route. Les organes de semis sont placés directement derrière les pneus packer. Köckerling fait appel à un double disque monté sur parallélogramme. La pression de chaque élément peut être ajustée hydrauliquement. Derrière les roues du tracteur, Köckerling a monté deux gros efface-traces. La vitesse réelle de travail est mesurée par GPS et le contrôle depuis le tracteur s'effectue au moyen d'une liaison Isobus. La trémie de 4 000 litres peut être compartimentée si nécessaire pour accueillir 60 % de semences et 40 % d'engrais.

Retour au minisommaire

KONGSKILDE

Un cultivateur Germinator traîné

Kongskilde décline son cultivateur Germinator en version traînée appelée Pro. L'engin est proposé pour des largeurs de travail comprises entre 5,40 et 7,90 m tout en conservant une largeur de transport de 3 m. Conçu pour préparer un lit de semences très fin, par exemple pour les terres à betteraves, le Germinator Pro combine cinq types d'outils. La première rangée est composée de dents flexibles de type crossboard. Contrôlées hydrauliquement, elles réalisent un premier nivellement. Un rouleau entre ensuite en action. Son objectif est d'éclater la croûte tout en contrôlant la profondeur de travail. Son diamètre est de 320 mm. Le coeur de l'appareil est constitué de cinq rangées de dents vibrantes espacées de 6 cm. Derrière, une barre niveleuse prépare un horizon plan. Le travail s'achève par le passage d'un double rouleau. Différentes combinaisons sont possibles, notamment le montage d'un croskill pour la préparation des betteraves. Le Germinator Pro est constitué de 4 à 6 sections selon la largeur de travail. Ces sections sont suspendues indépendamment.

Retour au minisommaire

KUHN

Un chariot de transport sur le CSC

Le combiné de semis CSC 6000 est conçu pour fonctionner en combinaison avec la trémie frontale TF 1500. La capacité de cette dernière va jusqu'à 2 000 litres. Ce combiné est composé d'une herse rotative repliable HR 6004DR d'une puissance admissible de 350 ch et d'une barre de semis SeedFlex. La barre SeedFlex est équipée de doubles disques décalés sur parallélogramme et de roulettes de rappui de grand diamètre, ce qui permet d'atteindre une pression de terrage allant jusqu'à 45 kg par élément. L'intégration des éléments semeurs au châssis du rouleau simplifie les réglages et intègre un relevage de la barre de semis de série. La régulation électronique du semis est gérée par le boîtier Quantron S2 et un entraînement électrique du doseur. Cet équipement donne à l'utilisateur la possibilité de moduler la dose, d'anticiper la rotation du doseur en début de parcelle, de mémoriser 200 parcelles en incluant la variété semée, la dose, la date de semis, le nombre d'heures… Ce combiné de semis porté est trop lourd pour circuler sur la route en respectant la charge maximale sur l'essieu arrière, ainsi que le PTAC du tracteur. Kuhn propose donc un chariot de transport qui prend en charge une partie de la masse du combiné sur la route. Ce chariot est démontable facilement à l'aide d'un attelage semi-automatique. Afin de garantir la souplesse au transport, le troisième point hydraulique peut être mis en position flottante.

Retour au minisommaire

KUHN

Charrue monoroue à largeur variable Vari-Leader

La gamme de charrues semi-portées monoroue Kuhn accueille un modèle à largeur variable. Extensible de 6 en 7 et 8 corps avec sécurité non-stop hydraulique, il s'adresse aux exploitations qui labourent de nombreux hectares et sont équipés de tracteurs de moyenne à forte puissance. L'attelage de la charrue se fait par tourillons. Les catégories 3, 4N, 4, K 700 et Quick Coupler cat. 3 sont disponibles pour travailler avec des tracteurs dont la puissance atteint 360 ch. Deux vérins télescopiques à simple effet permettent un retournement progressif. Une séquence hydraulique entre le relevage et le retournement est fournie de série. Le bâti possède un décrochement en Z pour loger la monoroue. Il est possible de monter des roues de très grandes dimensions : 1.000 x 500 mm en profil barrette ou 1.200 x 500 mm en profil agraire. Le système de largeur variable Vari permet un ajustement en continu de la largeur de 14 à 22". Comme sur les autres charrues de la marque, Kuhn a intégré la tringlerie du système Vari dans le bâti, y compris dans la partie en Z. Les réglages s'effectuent avec des vis de butée à manivelle pour adapter l'aplomb indépendamment à gauche et à droite. La profondeur de travail est ajustée au moyen de cales sur le vérin de relevage.

Retour au minisommaire

KUHN

Performer, un finisher pour grosses structures

Kuhn se lance dans le « One Pass », c'est-à-dire du travail du sol superficiel à profond en un seul passage après récolte. Le Performer est conçu pour assurer un maximum de découpe avec incorporation des pailles, même après un maïs grain. Cette nouvelle gamme d'outils traînés est disponible en 4 et 5 mètres de largeur, pour des tracteurs allant jusqu'à 500 ch. Elle est constituée d'un timon articulé, de deux rangées de disques indépendants (10 cm de profondeur de travail), de quatre rangées de dents (35 cm de profondeur de travail), d'une rangée de disques de nivellement et du nouveau rouleau HD-Liner 700. La totalité des réglages est hydraulique. Les deux rangées de disques frontaux indépendants de 510 mm en petits créneaux sont réglables indépendamment, via un parallélogramme, et en continu depuis la cabine du tracteur. Leur rôle est de découper les résidus et le tissu racinaire pour faciliter le mélange au niveau des dents et améliorer l'incorporation dans le sol de ceux-ci. Le train de disques possède 560 mm de dégagement sous châssis, pour un passage dans tous les types de résidus. Les dents sont placées pour obtenir un pas de 28 cm d'écartement. Les 85 cm de dégagement sous châssis lui confèrent une grande capacité de passage. Les dents courbes optimisent le mélange. Une dent est toujours placée derrière les roues dans le cas d'une utilisation sans le rouleau. Les disques de nivellement, réglables depuis la cabine du tracteur, sont montés sur un bras courbe, doté d'une sécurité élastomère, ce qui assure leur protection dans les terrains pierreux. Le nouveau rouleau HD-Liner 700, a été conçu pour les conditions difficiles. Son poids élevé de 225 kg/m et son profil en V assurent un réappui en profondeur. Il laisse une zone non rappuyée entre les coupelles, pour accroître les infiltrations d'eau et limiter le ruissellement. Tous les disques et les dents sont montés sans graisseur. Ces dernières sont réalisées en acier forgé pour accroître leur résistance. La machine est entièrement réglable hydrauliquement et se replie pour respecter les 3 mètres de largeur au transport.

Retour au minisommaire

KUHN

Une trémie TT traînée

Kuhn présente deux interfaces de semis, la trémie polyvalente TT 3500 et la TT 6500. Grâce à leur attelage arrière standard catégorie 3, elles peuvent être utilisées pour le semis de céréales en y attelant une barre de semis SeedFlex ou afin d'apporter de l'engrais starter avec un semoir monograine Maxima ou Planter. Avec son doseur volumétrique entraîné électriquement, la TT 3500 est adaptée à des barres de semis ou des semoirs monograine jusqu'à 6 m de largeur de travail. Elle peut embarquer jusqu'à 3.500 l. De son côté, la TT 6500 est destinée à des utilisations très intensives. Ses deux doseurs lui permettent d'alimenter des barres de semis et des semoirs monograine jusqu'à 9 m de largeur de travail. Ces deux machines sont Isobus et peuvent être pilotées directement à partir du terminal d'un tracteur compatible avec cette norme ou d'un terminal CCI 100.

Retour au minisommaire

KVERNELAND

Combiné rapide U-Drill

Kverneland lance une nouvelle gamme de combiné de semis à disques rapide, l'U-Drill. Dans un premier temps, le semoir ne sera disponible que pour une largeur de travail de 6 m. Il sera complété par d'autres versions par la suite, notamment avec une option fertiliseur embarquée. L'U-Drill est un semoir rapide traîné à disques combinant un premier rappuyage, une préparation de sol, une restructuration, un semis et un rappuyage des lignes de semis en un seul passage. Il a été conçu afin d'atteindre des vitesses de semis de 10 à 18 km/h tout en gardant un placement des graines régulier et précis. Dans la trémie de 4 350 l, la semence est prise en charge par deux doseurs volumétriques à cannelures entraînés électriquement et positionnés de chaque côté de la machine, facilitant ainsi leur accès. Le calibrage des doseurs se fait grâce à une commande externe et la machine est en standard compatible avec la norme Isobus 11 783. La gestion automatique des fourrières ne nécessite qu'un seul distributeur hydraulique double effet. Concernant les organes d'enterrage, l'U-Drill embarque le nouvel élément CD coulter de Kverneland Ce double disque ouvreur permet de semer à des vitesses de travail élevées tout en maintenant la bonne profondeur de semis, qu'elle soit superficielle ou plus profonde. Sa force de pénétration atteint 100 kg. Le rappui de la ligne de semis est effectué par la roue plombeuse de 380 x 65mm.

Retour au minisommaire

KVERNELAND

Changement rapide Knock-On

Un an après le lancement de son système de démontage rapide des pointes de déchaumeur lors d'Innov-Agri, Kverneland développe ce concept sur les pointes d'usure des charrues. Le dispositif fait appel à un travail spécifique de l'acier afin de créer une pièce à la forme particulière sur laquelle la pointe vient s'emboîter. Il suffit d'un poinçon et d'un maillet pour changer la pointe : un coup de poinçon en prenant appui sur la protubérance pour chasser la vieille pointe et un coup de maillet pour enfoncer la pièce neuve. Les pièces Knock-On pour charrue sont identiques à celles des déchaumeurs, ce qui permet de faire des économies d'échelle et de réduire les références de pièces en stock.

Retour au minisommaire

KVERNELAND

Une version plus légère en Qualidisc

En complément du Qualidisc en versions Pro et Classic, Kverneland propose maintenant une version plus légère avec le Qualidisc Farmer. Disponible de 3 à 6 m (3 à 4 m en version fixe et 4 à 6 m en version repliable), il permet une utilisation jusqu'à 8 cm de profondeur. Cet appareil est 15 % plus léger et nécessite donc une plus faible capacité de relevage et moins de puissance. Cette nouvelle version reçoit des disques de forme conique, d'un diamètre de 520 mm et d'une épaisseur de 5 mm et, comme pour le Qualidisc Pro ou Classic, les disques sont montés sur des paliers surdimensionnés et suspendus par 4 boudins en élastomère. Il peut recevoir tous les types de rouleau existant dans la gamme (Cage, Double Cage, Actipack, Actiring, Flexline et Actiflex) ainsi que le semoir pour couverts végétaux A-Drill.

Retour au minisommaire

KVERNELAND

Appareil modulaire Kultistrip

Kverneland se lance dans le strip-till avec le Kultistrip. Cet appareil dispose d'un châssis robuste, sur lequel les éléments de strip till sont connectés à un parallélogramme, pour assurer un suivi précis du terrain. Des écartements de 45 à 75 cm sont possibles. Pour la saison 2014, Kverneland propose des châssis rigides et télescopiques. Les repliables seront disponibles ultérieurement. Cet outil se caractérise par une conception compacte, qui permet d'utiliser des tracteurs de petit gabarit. Le Kultistrip se distingue par sa modularité et sa polyvalence. L'élément de strip-till se compose d'un disque de 520 mm de diamètre pour préparer le passage de la dent et couper les résidus. Les chasse-débris suivants le disque sont capables de dégager de grandes quantités de résidus, afin de nettoyer la future ligne de semis. Pour pouvoir s'adapter aux différentes conditions pédoclimatiques, Kverneland présente une multitude d'équipements interchangeables. Ainsi, trois dents différentes sont proposées (droite, courbée, semi-courbée). Elles disposent d'une sécurité non-stop hydraulique pour un fonctionnement réactif et harmonieux. Trois équipements de rappui différents sont disponibles (roue à doigt, roue Farmflex, rouleau cage). Une descente d'engrais positionnée derrière la dent du Kultistrip permet l'apport localisé de fertilisants lors du passage du strip till. L'injection de lisier est également possible.

Retour au minisommaire

KVERNELAND

Rouleau antibourrage Actiflex

L'offre rouleau de Kverneland s'élargit avec l'arrivée de l'Actiflex, un rouleau conçu avec des bandes impliquant un autonettoyage de celui-ci. Il permet de mélanger des résidus sans risque de bourrage, même en conditions humides. Ce rouleau convient aux conditions pierreuses grâce au grand dégagement entre les bandes qui le constituent. Il est disponible sur toute la gamme outils à disques indépendants Qualidisc, mais également sur la gamme de déchaumeurs CLC et CTC.

Retour au minisommaire

KVERNELAND

Un Optima à écartement variable

En plus des différents châssis déjà proposés (fixe, simple télescopique, repliable et traîné), la gamme des semoirs de précision Optima HD se voit complétée par un châssis double télescopique à largeur variable. Celui-ci, fondé sur un concept innovant et disponible en 6, 7 et 8 rangs entraînés électriquement, permet de faire varier l'espace entre les éléments de 30 à 80 cm suivant la culture, et ce de manière simple et rapide. La base du châssis repose sur une poutre de 180 x 180 mm et un tube circulaire pour la tête d'attelage. L'engin peut embarquer 1.100 l d'engrais avec l'option fertiliseur. Cette trémie est positionnée complètement à l'avant de la machine, afin de faciliter la capacité de levage en limitant le porte-à-faux.

Retour au minisommaire

LEMKEN

Evolution du système de report de charge sur le Karat

Lemken fait évoluer son système de report de charge sur le Karat semi-porté, avec un second vérin à l'arrière de l'appareil qui permet de compenser l'effet de délestage et de surcharge dans les terrains accidentés et les dévers. Le dispositif intègre notamment des capteurs dans la roue de contrôle de la profondeur. Le nouveau système de réglage permet d'enregistrer en continu la charge des roues porteuses et sert également au réglage hydraulique de la position des rouleaux : quand la charge de portage diminue, le rouleau est relevé, le Karat rentre dans le sol jusqu'à ce que la charge de la roue porteuse soit atteinte et vice-versa. L'effet du report de charge et de l'amélioration de traction qui s'ensuit n'a pratiquement pas d'influence sur la profondeur de travail, qui reste constante.

Retour au minisommaire

LEMKEN

Le jalonnage automatique par GPS

C'en fini de la corvée du jalonnage lors du semis, une opération indispensable jusqu'à présent, même avec du guidage par GPS ! Lemken propose un système de gestion automatique des jalons grâce à un repérage par GPS. Seule condition : utiliser un semoir Isobus et le boîtier CCI fourni par Lemken. Une fois en cabine, le chauffeur se contente d'indiquer s'il veut commencer à semer par la droite ou par la gauche et s'il débute son champ en travaillant sur une demi-largeur ou sur toute la largeur. L'information est alors transmise depuis le semoir vers l'unité de guidage du boîtier Isobus. Le premier passage sert de référence pour le jalonnage. Le chauffeur peut ensuite conduire sans se préoccuper des jalons ni compter ses passages puisque l'ordinateur de bord se charge de cette opération.

Retour au minisommaire

LEMKEN

Une solution pour les outils portés lourds

Le constructeur allemand propose une solution pour soulager le tracteur et ses bras de relevage avec un outil porté lourd comme son Rubin 12. L'idée est de transformer l'outil porté en semi-porté le temps du transport et des fourrières. A cet effet, Lemken ajoute une roue de transport à l'arrière. Son point de pivot est calculé de façon à ce que cette roue s'abaisse automatiquement dès que le chauffeur actionne les bras de relevage du tracteur. Cette action est mécanique, il n'y a pas de commandes supplémentaires. Parallèlement, le rouleau le soulève. Ainsi équipé, il est possible de transférer jusqu'à 650 kg de charge verticale depuis l'essieu arrière du tracteur vers la roue de transport. Avec ce dispositif, le chauffeur peut respecter le PTAC et la charge par essieu. De plus, l'essieu avant est mieux lesté ce qui améliore la maniabilité de la machine, en particulier en fourrière. Ce dispositif est proposé en option sur le Rubin 12, le nouveau déchaumeur à disques de 736 mm de diamètre de Lemken. A terme, il pourra être développé pour d'autres machines portées lourdes de la gamme.

Retour au minisommaire

LEMKEN

Une Zirkon à conception modulaire

Version de haut de gamme du catalogue de herses rotatives de Lemken, la Zirkon 12 est présentée dans une configuration modulaire. Ainsi, l'agriculteur peut choisir entre deux boîtes pour sortir les vitesses de 330 et 440 tr/min à un régime de prise de force de 1.000 tr/min. Les agriculteurs qui n'ont pas régulièrement besoin de changer la vitesse des rotors peuvent maintenant opter pour la nouvelle boîte avec changement manuel de la vitesse. Cette boîte est disponible sur les versions repliables pour des tracteurs pouvant atteindre 320 ch. L'autre boîte, la Dual-Shift, a été améliorée mais elle permet toujours de changer de vitesse au moyen d'un simple levier. Elle peut être utilisée sur des tracteurs atteignant 408 ch. Sur la Zirkon 12, Lemken offre le choix entre des dents boulonnées ou le système de remplacement rapide. Dans ce cas, ce sont les porte-dents qui sont boulonnés sur le rotor. Il sera possible de passer au système rapide sur une Zirkon 12 déjà en fonction. D'autres petites améliorations sont à noter par rapport à la Zirkon 10. Ainsi, il est maintenant possible de déplier la herse sans descendre du tracteur grâce à un déverrouillage hydraulique. Enfin, le réglage de la profondeur est hydraulique.

Retour au minisommaire

MASCHIO-GASPARDO

Charrue repliable Lelio

Lors de l'Eima 2010, Maschio-Gaspardo introduisait à son catalogue une gamme de charrue fournie par le constructeur Ovlac. Cet accord est aujourd'hui révolu. En effet, Maschio Gaspardo est devenu cette année l'actionnaire majoritaire du constructeur italien Moro. A ce titre, il va reprendre à son compte la gamme de charrues de ce dernier. Pour la nouvelle campagne, la gamme comprendra une série un peu particulière : une charrue portée réversible repliable. Si le concept est déjà connu pour les charrues poussées, c'est la première fois qu'il est utilisé sur une charrue arrière. La Lelio est disponible jusqu'à 6 corps. Elle possède une tête d'attelage avec barre inférieure fixe ou oscillante. Le système de dépliage de la charrue fait appel à deux vérins : un pour le dépliage/repliage à proprement parlé, l'autre pour le verrouillage de la poutre. La Lelio est proposée avec une sécurité par boulon de cisaillement ou non-stop hydraulique. De base, la largeur de travail est réglable manuellement selon 4 positions. Un ajustement hydraulique en continu est proposé en option. Pour le retournement, Maschio a opté pour une fusée pleine. Particularité de la Lelio, le retournement s'effectue par le bas. Cette charrue se décline en 4 tailles de poutre : 100, 120, 140 et 150 mm. En fonction de cette taille, la hauteur sous bâti est respectivement de 75, 80, 90 ou 95 cm. Par ailleurs, les deux premières tailles de poutre sont proposées avec un entre-corps de 85 ou 95 cm alors que pour les deux autres, il est de 105 ou 115 cm.

Retour au minisommaire

MASCHIO-GASPARDO

Préparateur de lit de semences Sandokan

Pour la nouvelle campagne, Maschio Gaspardo ajoute à son catalogue un préparateur de lit de semences, le Sandokan. La gamme compte trois modèles de 4, 5 et 6 mètres de large. Cet appareil se compose à l'avant d'une lame niveleuse suivie d'un rouleau-cage. On retrouve ensuite deux rangées de dents en queue-de-cochon. On en compte huit par mètre. Elles supportent des pointes delta de 250 mm de large adaptées pour un travail sur les dix premiers centimètres de profondeur. La préparation du sol est complétée par un double rouleau Crosskill. On notera que le Sandokan repose sur une conception à plusieurs bâtis montés sur pendules afin d'assurer un meilleur suivi du terrain. Par ailleurs, un système hydropneumatique permet de maintenir une profondeur de travail constante.

Retour au minisommaire 

PÖTTINGER

Distribution indépendante du régime du moteur

Pöttinger change la distribution de ses semoirs pneumatiques. Avec l'IDS (Intelligent Distribution System), la quantité de semence distribuée n'est plus perturbée par les appuis intempestifs sur la pédale d'accélérateur. Le système maintient en permanence la même densité par hectare. Il permet aussi de couper certaines descentes et des demi-côtés.

Retour au minisommaire

PÖTTINGER

Un semoir universel

Pöttinger présente un concept de semoir permettant de semer en monograine aussi bien les céréales que les grosses graines comme le maïs. Le PCS (Precision Combi Seeding) peut aussi implanter simultanément l'engrais. Il est enfin équipé d'un détecteur de manques et de doubles. Cet outil combiné permet d'économiser l'investissement dans un semoir monograine dédié. La transformation de semis en ligne vers le semis monograine s'opère de façon simple et confortable. Une seule machine permet quatre applications : semis de céréales, de maïs avec ou sans fertilisation et semis de maïs avec semis simultané d'un couvert.

Retour au minisommaire

PÖTTINGER

Fox, la préparation pour sols légers

Avec le Fox, le constructeur autrichien Pöttinger offre une alternative à la herse rotative pour préparer le lit de semences en sols légers. Cet outil polyvalent intègre des dents de herse ou des disques (version Fox D) en lieu et place des dents animées d'une herse rotative. L'offre en rouleaux est la même que pour les rotatives. Le châssis court et léger réduit le besoin de puissance. Pour les sols légers avec peu de résidus, Pöttinger monte deux rangées de dents en 45 × 2 mm. L'écartement entre les dents est de 155 mm, alors que l'espace entre les deux rangées est de 320 mm. Trois inclinaisons sont disponibles. Pour les sols intermédiaires, le Fox est équipé d'une paire de disques concaves de 410 mm de diamètre suspendus par des boudins en élastomère. Les deux versions du Fox peuvent être utilisées en combinaison avec un semoir Vitasem ou Aerosem.

Retour au minisommaire

PÖTTINGER

Terradisc Multiline, combiné de semis

Toujours dans l'optique de semer sans herse rotative entrevue avec le Fox, Pöttinger propose de monter son déchaumeur à disques indépendants Terradisc en combinaison avec un semoir. Disponible pour des largeurs de travail de 3 et 4 m, ce combiné fonctionne avec le rouleau packer à pneus de 585 mm de diamètre. L'ensemble est traîné par une barre attelée sur les brasinférieurs du tracteur par des crochets de catégorie 3. Le poids de la machine est supporté par le rouleau. Le dégagement sous bâti de l'ensemble est de 28 cm. Le Terradisc Multiline peut accueillir les semoirs Vitasem A, Vitasem ADD et Aerosem. L'espace entre les éléments du packer étant de 12,5 cm, il assure le prétassement de la ligne de semis avant la mise en terre de la graine. Sur la route, le combiné est transporté sur le rouleau. Ce dernier est divisé en deux parties avec un support central.

Retour au minisommaire

VÄDERSTAD

Des disques plus agressifs sur le Rapid

Väderstad fait évoluer son semoir Rapid 300 et 400 avec l'arrivée de disques plus agressifs. Sur la version 2014, les disques coniques ont un diamètre de 450 mm, soit 40 mm de plus que sur l'ancienne version. De plus, ils sont placés avec un angle plus ouvert qui permet d'augmenter la capacité de mélange entre la terre et les résidus de culture. L'autre évolution concerne l'arrivée de nouveaux pneumatiques dont la durée de vie serait allongée de 44 %, selon le constructeur suédois. Ce pneumatique sans chambre à air arbore un nouveau profil avec des crampons plus gros et ne possède pas de chambre à air. Ce profil lui offre aussi une meilleure capacité d'autonettoyage et un plus faible effet de tassement du sol. En option, les agriculteurs qui possèdent des terres très caillouteuses ou travaillent sur des précédents coupants comme le tournesol peuvent s'équiper de pneumatiques encore plus résistants, les Aramid Pro, dotés de deux couches supplémentaires dans la structure.

Retour au minisommaire

VÄDERSTAD

Un Tempo à châssis fixe

Väderstad présente le Tempo R, un semoir monograine à châssis fixe disponible jusqu'à 9,30 m de largeur de travail. Le Tempo R sera disponible en janvier 2014 dans les largeurs suivantes : 3M, 3,60 m, 4,50 m, 6 m et 9,30 m. L'écartement entre rangs peut varier de 45 à 100 cm et le nombre de rangs de 4 à 12. Ce nouveau modèle de la gamme Tempo est, comme les autres, conçu autour de la distribution Väderstad. Il peut semer du maïs, du tournesol, du soja et du sorgho. Le Tempo R est porté par le tracteur au travail et doit être transporté sur un chariot. Le Tempo R peut être équipé de différents systèmes électroniques : le classique boîtier Väderstad ou le terminal du tracteur lorsque celui-ci est compatible avec la norme Isobus.

Retour au minisommaire

VOGEL & NOOT

Quatre rangées de dents sur le TerraMaxx

Vogel & Noot se lance dans le cultivateur à quatre rangées de dent avec le TerraMaxx. Conçu pour les moyennes et grandes structures, l'engin traîné se décline en version 6,5 et 8 mètres. Le dégagement sous bâti de 60 cm permet de l'utiliser dans toutes les conditions, même en présence d'une végétation dense. Le bâti est en trois parties. Le châssis central permet de limiter le rayon de braquage dans les fourrières. Néanmoins, il est possible de s'équiper d'un timon plus long, en option, afin de travailler avec les tracteurs jumelés ou équipés de pneus larges. Le contrôle de la profondeur est assurée par deux roues à l'avant et le chariot de transport à l'arrière. Le TerraMaxx est conçu pour travailler entre 10 et 15 cm de profondeur. En option, il est possible de monter des dents crossboard à l'avant pour accentuer le nivellement. Elles sont alors pilotées hydrauliquement. Les dents travaillantes en S sont espacées de 15,5 cm et peuvent être remplacées si nécessaire par des pattes d'oie. Un rouleau-cage solo ou tandem complète le travail. Pour les conditions plus difficiles, il est possible de s'équiper du rouleau Terrapack de 600 mm de diamètre.

Retour au minisommaire

VOGEL & NOOT

Semoir mécanique ProfiDrill

Le constructeur autrichien ajoute une corde à son arc dans le secteur du semoir mécanique avec le ProfiDrill A 300. Cet outil présenté en 3 m de largeur de travail s'associe à une herse rotative sur laquelle il vient se placer. La tête d'attelage de la herse a été revue pour favoriser une meilleure intégration de ce semoir. La distribution est assurée par des rouleaux fermés très précis. Leur entraînement peut être réalisé au choix par des boîtes de vitesses de Norton à 80 rapports ou en variation continue. La trémie de 650 l est séparée en quatre compartiments afin de garantir une alimentation plus homogène de la distribution. La mise en terre est assurée par 24 doubles disques montés en quinconce et espacés de 12,5 cm. Le réglage de pression est centralisé et permet de mettre jusqu'à 40 kg sur chaque élément.

Retour au minisommaire

VOGEL & NOOT

Des dents droites sur le TerraDig

Le constructeur autrichien lance le décompacteur TerraDig KSS. Inspiré du TerraDig KSD, il s'en distingue par ses dents droites. Il se décline en deux modèles de 3 et 4 mètres de largeur de travail. Les dents droites sont montées en quinconces dans le sens de la marche, ce qui augmente l'espace pour les résidus de récolte. Ce décompacteur est conçu pour être utilisé en combinaison avec d'autres outils de la gamme Vogel & Noot comme le déchaumeur à disques indépendants Terra Disc.

Retour au minisommaire

VOGEL & NOOT

Herse rotative Terramat repliable

La nouvelle gamme de herses rotatives repliables de Vogel & Noot se caractérise par son design compact. L'offre couvre une plage de largeur de travail de 4 à 8 m. La boîte de vitesses fait appel à un entraînement Walterscheid à simple ou double arbre selon la puissance à transmettre. La profondeur de travail peut être réglée selon une plage continue. La mise en position de transport entraîne un verrouillage hydraulique automatique. Une fois repliée, la largeur de la herse est de 2,50 m.

Retour au minisommaire