Le constructeur Italien profite du Sima pour présenter des évolutions sur ses tracteurs de polyculture élevage Explorer. Ces tracteurs de 80 à 120 ch répondent à la norme Tier 4 F (Stage 4). Le bloc maison de 3 ou 4 cylindres (selon les puissances) Farmotion, intègre une vanne EGR et le SCR, avec l’adjonction d’AdBlue.

La gamme comprend sept versions, qui sont proposées en trois finitions : LD, MD et HD. En entrée de gamme, la finition LD offre deux modèles basiques : les Explorer 80 et 90, dotés du bloc 3 cylindres à empattement court. Leur puissance atteint 75 et 87 ch.

En version haut de gamme, HD, seul le bloc 4 cylindres est proposé sur les deux plus gros modèles 110 et 120, de puissances respectives 106 et 116 ch. L’inverseur au volant est hydraulique et la transmission est semi-powershift à trois rapports sous charge.

La finition de milieu de gamme, MD, est proposée à la carte. Trois modèles sont disponibles : Explorer 90 (87 ch) en 3 cylindres et 100 et 110 en 4 cylindres, dont les puissances sont de 97 et 106 ch.

Same

Same profite de cette modification autour du moteur pour apporter des évolutions sur les caractéristiques des tracteurs. À commencer par le confort du chauffeur. En effet, la cabine repose sur des hydro silent-bloc. Les quatre silentblocs englobent un fluide à l’intérieur qui encaisse les mouvements de la cabine et les amortis.

Côté hydraulique, le débit atteint désormais les 90 l/min en cumulant deux pompes, contre 60 l/min auparavant. Le coupe-batterie est en cabine, côté gauche.

L’Explorer est disponible aux couleurs Lamborghini, sous le nom Strike, avec les mêmes offres d’équipements.

Lamborghini