Lancées en 2007, les ensileuses FR ont vu leurs moteurs évoluer au fil du temps, avec le passage aux normes, et elles reçoivent des équipements complémentaires, tels que l'aide à la conduite. La gamme se compose de cinq modèles de 449 à 824 ch. Elle est fabriquée dans l'usine de matériels de récolte New Holland à Zedelgem, en Belgique.

Pour reconquérir le marché de l'ensileuse, le constructeur communique par la démonstration. Les entrepreneurs, cumistes et journalistes ont ainsi conduit les FR dans l'ouest de la France. En outre, New Holland renforce son équipe dans l'Hexagone, avec un formateur commercial et un second pour la technique.

Eclateur escamotable

Une large gamme de têtes de récolte équipent les FR : becs à maïs de 6 à 12 rangs, pick-up à herbe, coupe à céréales, tête à taillis à courte durée et cueilleurs à maïs. L'alimentation est assurée par quatre rouleaux, dont la pression de serrage de 5,5 t est contrôlée par 6 ressorts. Tous les rouleaux sont indépendants. Leur entraînement est fourni par l'Hydroloc, une transmission hydrostatique.

Le réglage de la longueur de coupe se fait depuis la cabine. En cas de montée d'un corps étranger métallique, le détecteur stoppe instantanément l'Hydroloc et la tête de récolte. Le rotor hacheur de 700 kg est muni de 2 rangées de couteaux (12, 16 ou 20). Ils sont montés en forme de chevron. Le réglage du contre-couteau est électrique et automatique. Il est fixé sur l'enclume, diminuant, selon le constructeur, son usure dans le temps.

Derrière le rotor, le caisson de transfert est conique, ainsi que la soufflerie. A l'herbe, cette dernière est approchée de 50 cm vers le rotor afin de limiter les pertes de vitesse du flux. L'éclateur à rouleaux s'escamote manuellement à l'aide d'une pompe hydraulique, en 2 minutes. La dépose complète s'effectue en 30 minutes grâce à un palan intégré.

Conduite assistée

La FR est dotée d'asservissements d'aide à la conduite, qui améliorent le rendement. Le capteur IntelliFill, situé sous la goulotte, contrôle le remplissage des bennes à 80 %. Il détecte le cadre de la benne et pilote la goulotte. Pour la gestion de la puissance moteur, le Power Cruise 2 optimise la vitesse d'avancement en fonction de la charge moteur.

Dans de grands maïs, l'ensileuse diminue sa vitesse afin de conserver une charge « constante ». Selon le constructeur, le Power Cruise apporte une économie de 5 l/ha. La longueur de coupe est ajustable en continu via un capteur d'humidité sur la goulotte. Le rendement de la parcelle est déterminé par un capteur angulaire positionné sur un rouleau d'alimentation. Du côté de la sécurité, New Holland propose un détecteur de ligne à haute tension. La transmission du pont arrière est mécanique.

Le Power Cruise optimise le rendement de l'ensileuse en conservant la charge moteur.

Fiche technique

FR : 450/500/600/700/850• Puissances : 449/516/600/685/ 824 ch.• Alimentation : 4 rouleaux de 860 mm de large.• Rotor : 2 rangées de couteaux, 884 mm de large et 710 mm de diamètre.• Coupe : 2 x 12 couteaux : 4 à 22 mm.• Variflow : activation et désac-tivation de l'éclateur en 2 minutes.• Eclateur : 250 mm de diamètre, 22 % de différence de vitesse. Entraînement par courroie à 6 brins.

Henri Etignard