Krone lance un nouvel andaineur à 4 rotors. Celui-ci est équipé de série d’une suspension hydraulique réglable. Elle est gérée par le chauffeur, y compris pendant le travail. Deux hauteurs de travail peuvent être enregistrées et assignées à une commande rapide. La hauteur de relevage en fourrière est également réglée depuis la cabine, de même que la hauteur des rotors. Ces derniers sont réglés ensemble ou individuellement. Toutes ces commandes sont regroupées sur le boîtier conçu sur deux niveaux de gestion. Les réglages principaux sont ainsi accessibles aisément. L’engin peut bien entendu être piloté depuis un terminal Isobus. Le dernier mono levier CCI A3 figure également au catalogue des options.

La largeur de travail de l’andaineur varie entre 10,80 et 13,70 mètres pour une largeur d’andain de 1,4 à 2,6 mètres. Le freinage pneumatique de série peut être remplacé par un freinage hydraulique. Dans une configuration pneumatique, une option de régulation de la puissance de freinage proportionnelle au mode de travail (transport ou champ) peut intégrer la machine. Ainsi en position travail, le freinage est plus doux, tandis qu’au transport, il utilise sa puissance maximale pour freiner sur de courtes distances.

Le nouveau châssis trapézoïdal, plus bas est réglable en hauteur pour baisser l’andaineur en position transport. Ainsi, le gabarit routier n’excède pas 4 mètres de hauteur, sans démonter les bras. Deux montes de pneumatiques sont proposées : une en 620 / 40 R 22,5 et sa grande sœur en 710 / 35 R 22,5. Toujours sur le châssis, un capot PVC en deux parties protège les composants électroniques et le bloc hydraulique.