Après un BTS agricole et un diplôme d’ingénieur, Jules Charmoy s’installe hors du cadre familial en 1999 sur une ferme de 60 hectares à Saint-Aquilin (Dordogne) avec deux productions : les noix et les céréales, en agriculture biologique. Au fil des ans, l’exploitation s’enrichit de nouvelles parcelles et de deux productions : la viande bovine en race limousine, puis le porc plein air en 2017. La première expé...
Contenu réservé aux abonnés de La France Agricole
pour vous connecter et poursuivre la lecture
13%

Vous avez parcouru 13% de l'article

Poursuivez la lecture de cet article
en profitant d’1 mois de découverte à La France Agricole
(Offre sans engagement, réservée aux personnes non abonnées)
  • > Accédez à tous les articles
  • > Recevez les 2 newsletters
  • > Recevez 4 numéros chez vous
J'en profite !