Diriger un chargeur télescopique d'un mouvement du pouce, mais sans console de jeux, c'est le concept présenté par Manitou à Eurotier. Ce concept a déjà été testé dans une vingtaine de fermes et a su convaincre ses utilisateurs.

L'idée n'est pas d'enlever le volant de la cabine. Celui-ci trouvera toujours sa place, notamment pour les déplacements sur route. Sur l'accoudoir de gauche prend place une gâchette qui s'oriente vers la droite ou la gauche avec le pouce. La direction de la gâchette et l'intensité de l'inclinaison déterminent le nombre de tours de volant. 

Réduction de fatigue et productivité

Manitou annonce l’économie de plusieurs milliers de tours de volant par jour sur les grosses journées de manutention. Il y aurait ainsi une réduction de la fatigue et des troubles physiques aux épaules et aux bras.

Lors des tests qui ont été menés, Manitou annonce que les agriculteurs ont pris 15 à 45 minutes avant de retrouver le niveau d’efficacité qu’ils avaient avec un volant. Une fois ce délai d’adaptation passé, la productivité était même meilleure. Le changement de direction grâce à cette commande au pouce étant plus rapide que la réalisation de quelques tours de volant.

Date de commercialisation inconnue

Le constructeur français a breveté cette invention et travaille désormais pour pouvoir la proposer le plus rapidement possible. De nombreux travaux restent encore à mener pour finaliser cette invention et l’implémenter de série dans les nouveaux modèles.

Quelques points restent à développer. L’implémentation éventuelle d’un harnais est par exemple en réflexion. En effet, le premier usage de l’inverseur a tendance à surprendre les utilisateurs, car le volant sert d’appui pour limiter le balancement du corps.