Le robot de traite est l’un des innovations majeures de la fin du vingtième siècle dans le domaine de l’élevage. L’aventure a commencé au début des années 90 dans les bureaux de Lely, un constructeur néerlandais spécialisé à l’origine dans le matériel de fenaison. Dès 1992, l’entreprise familiale fait le pari de la traite robotisée et installe un premier Astronaut chez un éleveur situé près de son siège, aux Pays-Bas. Cette première étape s’effectue dans le plus grand secret, et c’est seulement en 1995 que Lely dévoile officiellement son innovation.

Cinquième génération

À partir de ce lancement, Lely ne cesse de faire évoluer son Astronaut et développe de nouvelles solutions. En 1999, la seconde génération, l’Astronaut A2 intègre le contrôle de la qualité du lait et le nettoyage à la vapeur. En 2005, l’Astronaut A3 inaugure le système de gestion T4C qui fournit des informations en temps réel sur chaque vache.

La quatrième génération d’Astronaut, lancée en 2010, bénéficie d’un nouveau plan de circulation avec une entrée et une sortie en ligne droite. La dernière mouture, l’Astronaut A5 est lancée en 2018 et intègre des automatismes supplémentaires pour la gestion du troupeau.

Automatiser toutes les astreintes

Aujourd’hui, plus de 43 000 robots de traite Lely sont en activité dans le monde, ce qui représente plus de 2 millions de vaches traites chaque jour. Lely a axé le développement de son activité vers les installations d’élevage et plus particulièrement la robotisation des astreintes avec des robots pour repousser le fourrage, racler le lisier et plus récemment distribuer la ration. La prochaine étape est la finalisation de son autochargeuse entièrement robotisée Exos.