Les années se suivent et se ressemblent sur le marché du chargeur télescopique. Comme en 2018 et 2019, Manitou est arrivé en tête des ventes en 2020 avec 32,5 % de parts de marché. JCB s’accroche solidement à sa place de second avec 27 % des ventes. Sans surprise, Merlo complète le podium avec 15,2 % des immatriculations. Ces trois spécialistes de la manutention réalisent à eux seuls près de 75 % des ventes dans l’Hexagone. Derrière, aucun constructeur ne dépasse les 6 % de part de marché.

Kramer en progression

Arrivé sur le marché très discrètement en 2017, Kramer se constitue rapidement une clientèle et se hisse pour la première fois sur la quatrième marche du podium avec 5,5 % de parts de marché. Cette progression bénéficie de la vente de la marque allemande par le réseau de concessionnaires John Deere.

 

Derrière, Claas (qui vendait précédemment un appareil d’origine Kramer) a réalisé 4,7 % des ventes avec son Scorpion développé avec Liebherr. Bobcat (3,9 %) et Massey Ferguson (3,3 %) maintiennent des niveaux sensiblement équivalents aux précédentes années avec des chargeurs télescopiques identiques construits dans l’usine de Pontchâteau (Loire-Atlantique). New Holland (3,2 %) et Dieci (1,3 %) complètent le classement.

Un marché toujours porteur

Selon les chiffres communiqués par Axema, après une année 2019 exceptionnelle, le nombre de premières immatriculations de chargeurs télescopiques s’est maintenu à un niveau relativement haut en 2020, avec 4 551 unités. Cela représente une baisse de 16 % par rapport à 2019, mais ce chiffre reste largement supérieur à la moyenne des dernières années (4 200 unités).