L'entreprise est lancée en 1952, par Aimé Evrard . L'entrepreneur s'est lancé, à la suite de la demande d'agriculteurs de la région, dans la fabrication d'appareils de traitement destinée à être monté sur des Jeep laissées par l'armée américaine.

Ces premières machines sortent sous la marque Atomagra. Au total, ce seront près de 65 machines produites la première année sur le site de Maresquel-Ecquemicourt, dans le Pas-de-Calais.

© Evrard - Les premiers appareils de pulvérisation fabriqués par M. Evrard sortaient sous la marque Atomagra.

Durant les Trente Glorieuses, Evrard en profite pour diversifier son offre et l'étendre au secteur de la grande culture, la vigne et l'arboriculture. L'entreprise se lance aussi dans les outils d'épandage d'engrais et de désherbage.

En 1969, la production est transférée sur le site actuel de Beaurainville, dans le Pas-de-Calais, et se recentre sur la pulvérisation.

Une société qui innove

C'est ainsi que dans les années 1970 et 1980, Evrard équipe de nombreux véhicules comme les MB Track et Unimog. Sur la fin des années 1980, la gamme proposée est composée d'outils portés, traînés et automoteurs.

En 1964, Evrard est le premier constructeur à déposer un brevet sur le débit proportionnel à l'avancement. Puis en 1969, l'entreprise est la première à proposer un pulvérisateur traîné avec ouverture et fermeture des rampes hydrauliques et aussi à sortir un automoteur en 1972.

En 1987, Evrard se rattache au groupe danois Hardi. La marque va alors se diriger principalement vers la production d'appareils de grandes cultures. L'usine de Beaurainville va ainsi produire tous les automoteurs du groupe, en plus de sa gamme traînée.

Plus récemment, en 2007, le groupe Hardi-Evrard est reprismar le groupe champenois Exel Industries. Aujourd'hui, toutes ces sociétés sont pilotées par la marque France Pulvé.