Ses 3,8 hectares en font le deuxième plus grand potager-fruitier d’Île-de-France après Versailles. Situé en bord de Seine, au pied du château de La Roche-Guyon, il fut un terrain d’expérimentation dès le XVIIIe siècle. Sa créatrice, la duchesse d’Enville, s’était fait envoyer des plantes d’Amérique par le président Thomas Jefferson ! Restauré en 2004 après...
Contenu réservé aux abonnés de La France Agricole
pour vous connecter et poursuivre la lecture
58%

Vous avez parcouru 58% de l'article

Poursuivez la lecture de cet article
en profitant d’1 mois de découverte à La France Agricole
(Offre sans engagement, réservée aux personnes non abonnées)
  • > Accédez à tous les articles
  • > Recevez les 2 newsletters
  • > Recevez 4 numéros chez vous
J'en profite !