Nés il y a près d’un siècle, Louis et Lucienne étaient agriculteurs avant l’arrivée du tracteur, de l’eau courante, de l’électricité et du téléphone. Sous la plume de Pierrick Bourgault, ils racontent la vie d’antan, sans jamais tomber dans la nostalgie. Découpé en courts chapitres, le livre Nos racines paysannes évoque la relation particulière qui unissait les paysans à leurs animaux, la vie du village animé par les métiers d’autrefois, les outils rustiques choyés comme des trésors… Mais aussi les pieds gelés dans les sabots de bois et la traite des vaches avec les doigts crevassés. Comme le dit Lucienne, « les gens qui disent “c’était le bon temps” ne savent pas de quoi ils parlent ! » 

Bérengère Lafeuille

Nos racines paysannes, de Pierrick Bourgault. Éditions Ouest-France. 217 pages, 15 euros.