Tereos dément « les rumeurs » véhiculées par Cristal Union, qui l’accuse dans un courrier de démarcher ses planteurs (1). Le groupe coopératif estime que le sucrier veut « nuire » à son nouveau projet d’augmenter la capacité de l’usine de Connantre, à 30 000 t de betteraves par jour, au lieu de 24 000 t actuellement. Objectif : réduire ses coû...
Contenu réservé aux abonnés de La France Agricole
pour vous connecter et poursuivre la lecture
100%

Vous avez parcouru 100% de l'article

Poursuivez la lecture de cet article
en profitant d’1 mois de découverte à La France Agricole
(Offre sans engagement, réservée aux personnes non abonnées)
  • > Accédez à tous les articles
  • > Recevez les 2 newsletters
  • > Recevez 4 numéros chez vous
J'en profite !