Dans son rapport annuel (1), l’agence de l’eau relève un bon état des eaux pour 33 % des rivières de la région et constate « une tendance à l’amélioration des concentrations en pesticides ». Leur toxicité dans ces milieux « a chuté de moitié ces dix dernières années ». Mais, parmi les substances toxiques les plus présentes, glyphosate et AMPA arrivent en tête. 77 % des nappes souterraines présentent un bon état chimique. « Seule la pollution par les nitrates ne régresse pas », note l’agence.

(1) Consultable sur www.eaurmc.fr