La Sica Atlantique a exporté 37 % de céréales de moins lors de la campagne 2016-2017, que lors de la campagne précédente. Pour le groupe Soufflet, la baisse est plus limitée à 20 %. Au total, ce sont 3,3 millions de tonnes qui ont quitté La Rochelle, contre 4,7 Mt en 2015-2016. Mauvaise récolte, mauvaise qualité du grain, débouchés difficiles. « C’est une campagne que nous allons essayer d’oublier », a regretté Vincent Poudevigne, DG de la Sica. Si la Chine est toujours présente, l’Algérie a pris la tête des destinations.