Bouches-du-Rhône. Dans le cadre du projet « Elzéard », des partenaires dont le groupe de recherche en agriculture biologique (Grab) ont mis en place un verger expérimental d’amandiers conduit en bio. 710 amandiers ont été plantés sur 1,8 ha, en traditionnel et en haute densité. Ce projet permettra d’étudier des solutions de lutte contre les parasites de l’arbre, en particulier la guêpe de l’amandier. Seules 10 % des surfaces d’amandiers sont en bio alors qu’il existe une demande des industriels. 60 % des amandes viennent d’Espagne.